Batman The Killing Joke 2016 poster affiche

Batman : The Killing Joke

Année de sortie : 2016
Durée du film : 1h16 minutes
Réalisateur/trice(s) : The Killing Joke

Vous n’en aviez peut-être pas encore entendu parler, mais les films d’animations Batman sortent régulièrement en direct-to-DVD, afin d’alimenter un autre univers Batman que celui des films ou des comics. Souvent basé sur des histoires culte de la licence (Under the Red Hood, The Dark Knight Return, Batman Year One, …), mais parfois aussi composé d’histoires inédites (Son of Batman, une partie de Batman vs Robin, …), cette série de film s’est forgée sa propre identité, a ses quelques classiques, et compte déjà un petit public de niche qui attend chaque nouvel opus avec impatience. 

 

Ce fut donc la grande joie parmi cette communauté quand fut annoncé que le prochain volet de la licence serait l’adaptation d’un des comics les plus cultes de DC : The Killing Joke. Et c’est donc de cela dont nous allons parler aujourd’hui.

 

Le synopsis de The Killing Joke

the_killing_joke_batman_film_2016

L’histoire est basée sur la relation qui lie Batman à son plus grand Némésis : le Joker. Il raconte comment celui-ci va essayer de prouver au justicier de la nuit que n’importe qui peut devenir fou « après une mauvaise journée ». Il kidnappera ainsi James Gordon, le commissaire de la ville de Gotham, et lui fera vivre mille supplice physique et émotionnelle afin de lui briser sa santé mentale. Tout cela sera agrémenté par une des origine story possibles du Joker.

 

La critique de Batman : The Killing Joke

Batgirl-The-Killing-Joke_film_batman_2016

Autant le dire tout de suite, si le comics est aussi encensé, c’est car il contient surement l’une des meilleures histoires de l’homme chauve-souris, qui est assez simple dans son déroulement, mais arrive à impliquer une charge émotionnelle très forte, et à montrer en quoi ces deux protagonistes sont si particuliers. Une histoire très sombre et sans issu, qui fera que pour la première fois un film d’animation Batman sera Rated-R. Autant dire que l’attente des fans était très grande et si le produit final n’est pas parfait, on peut dire qu’il reste très réussi.

Le comics n’était pas assez long pour durer le temps d’un film, les scénaristes ont donc choisis de découper le film en deux parties, avec un premier tiers qui montre une histoire indépendante puis ensuite réellement l’adaptation de The Killing Joke. Mais la première section ne sera pas non plus complètement inutile car elle permettra de renforcer un peu la continuité entre les autres films, et aussi de mettre l’accent sur Batgirl, une des acolytes de Batman, qui aura son rôle à jouer par la suite. Cette première partie reste en elle-même reste plutôt divertissante, et offre de la bonne action, en permettant de magnifier la suite, ce qui est donc une très bonne chose.

Ce n’est donc qu’au bout de 30 mn que tout commence réellement, et c’est là qu’on s’aperçoit à quelle point ce film est incroyable. Avoir fait le choix d’une première partie HS permet d’être très fidèle au comics pour le reste. On a donc un film qui respecte vraiment son matériel d’origine, et qui arrive très bien à transmettre les sensations que l’on avait à la lecture. Il faut notamment souligner la performance de Mark Hamill, qui revient dans la peau du Joker plus de 10 ans après la série d’animation, et qui doit surement livrer sa meilleure performance pour ce rôle. On n’avait franchement pas vu un Joker aussi convaincant et impressionnant depuis The Dark Knight. Kevin Conroy, l’interprète de Batman, ainsi que le reste de l’acting vocal ne sont pas en reste et donnent chacun vie à leur personnage.

Ce qui fait le plus plaisir dans ce film reste la fin totalement respecté du comics, qui se finit en laissant une interprétation libre au spectateur, tout en donnant un ressenti très sombre et pessimiste sur ses personnages. L’animation était aussi très bonne, notamment les décors, même si cela reste dans l’ensemble moins détaillés que dans le comics.

Au final, on ressort de ce film vraiment satisfait. S’il y a tout de même quelques défauts (le manque de liant entre les deux parties, ou la perte de rythme qu’il y a parfois), cela reste un film très bon, qui n’est peut-être pas aussi géniale que le Dark Knight Returns de Jay Oliva, mais qui figure parmi les meilleurs œuvres du DC Universe Animated Movies. Si vous aimez l’univers de Batman, et que le Joker est un méchant que vous aimerez voir plus souvent, ce film est un immanquable.

 

La bande annonce de The Killing Joke

Toujours intéressé ? Voici la bande annonce du film d’animation en version française :

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par La Rédaction Gold'n Blog

Inscrivez vous à la newsletter et découvrez nos derniers articles !

Sharing is caring