hunger_games_embrasement_2

Hunger Games 2, L’embrasement : la critique du film

Année de sortie : 2013
Durée du film : 146 minutes
Réalisateur/trice(s) : Francis Lawrence

Retrouvez toutes les infos sur Hunger Games 2 : L’embrasement et découvrez notre critique sur ce second film !

Sorti en 2013, ce second film est tiré du second tome de la trilogie des tomes d’Hunger Games de Suzanne Collins. Hunger Games 2 : L’embrasement, réalisé par Francis Lawrence, nous replonge dans la nation de Panem aux côtés de Katniss Everdeen. Si vous n’avez pas vu le premier film, ne lisez pas cet article pour cause de spoiler !

 

Le synopsis d’Hunger Games 2 : L’embrasement

The-Hunger-Games

Suite de Hunger Games, nous retrouvons Katniss Everdeen incarnée par la belle Jennifer Lawrence confrontée à ses choix durant les derniers Hunger games et à la tournée des vainqueurs.

Katniss, qui a gagné les Hunger Games ainsi que Peeta (Josh Hutcherson) grâce à un subterfuge, est devenue le symbole d’une nouvelle aire à Panem, les émeutes, les révoltes se font toujours plus intenses comme la répression ordonnée par le Président Snow (Donald Sutherland). La tournée de la victoire est compliquée à vivre pour le couple mais ils n’ont pas le choix que de suivre les ordres. Contre toute attente, Le Capitole organise les 75e Hunger games, des jeux différents des autres années et ceci risquent de tout changer !

Retrouvez Gale (Liam Hemsworth), Cinna (Lenny Kravitz), Heimlich (Woody Harrelson), Effie Trinket (Elizabeth Banks) et bien d’autres. De nouveaux personnages intègrent l’aventure tel que Plutarch Heavensbee incarné par l’acteur oscarisé Philip Seymour Hoffman (Truman Capote), Gloss joué par Alan Ritchson (Les Tortues ninja) ou Finnick Odair interprété par l’acteur britannique Sam Claflin (Pirates des Caraïbes : La Fontaine de jouvence, Les piliers de la terre, The Riot Club, Avant toi,…).

 

La critique de Hunger Games 2 : L’embrasement

the-hunger-games-catching-fire

Francis Lawrence (Je suis une légendeDe l’eau pour les éléphants) reprend parfaitement la suite des jeux de la faim. Il succède à Gary Ross qui a réalisé le premier volet des Hunger Games. J’ai trouvé ce film meilleur que le précédent, moins ado et plus réaliste. Un vrai plaisir pour les yeux !

Cependant, j’ai lu la trilogie et j’ai été quelque peu déçue du fait que certains personnages n’ont pas été intégré au film. Il aurait été plus en profondeur et plus touchant je pense. Malgré cela, l’adaptation est parfaite ! Les scènes d’action sont haletantes, il y a même eu un passage où j’ai sursauté (celui avec les singes). La musique est pas mal non plus et d’adapte bien aux scènes.

Les effets spéciaux sont très bien réalisés, les dialogues sont convaincants. Il y a de l’émotion mais pas trop, c’est pas larmoyant comme j’avais peur ça le soit. Jennifer Lawrence est encore une fois sublime et une actrice plus que prometteuse.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai hâte de voir le suivant !

 

Hunger Games 2 : Les coulisses

the-hunger-games-catching-fire

La styliste du film, remarquée par les robes très colorées et très originales qu’elle a confectionnées, Trish Summerville, a lancé sa collection de vêtements ! Rendez-vous ici pour vous émerveiller les yeux !

Francis Lawrence est un réalisateur très connu dans le monde de la musique puisqu’il a réalisé les clips de groupes et de chanteurs/ses internationales :

  • En 1998 : I Don’t Want to Miss a Thing de Aerosmith
  • En 2002 : Cry Me A River de Justin Timberlake
  • En 2002 : Sk8er Boi d’avril Lavigne
  • En 2004 : What You Waiting For? de Gwen Stefani
  • En 2008 : Circus de Britney Spears
  • En 2009 : Bad Romance de Lady Gaga
  • En 2011 : Run the world (Girls) de Beyoncé

Le tournage a eu lieu dans la région d’Atlanta, aux Etats-Unis mais également à Hawaï, où les scènes aquatiques ont été tournées.

Au cours du tournage, Jennifer Lawrence a manqué de mourir étouffé. En effet, celle-ci prend des vitamines sous forme de gélule afin d’être au top sur les longs tournages chaque matin et cette fois-ci elle n’est pas passée. L’acteur Woody Harrelson qui interprète Heimlich, réactif face à la situation, a alors réalisé une prise digne d’un secouriste (positionné derrière la victime, les mains sous la poitrine de celle-ci et on appuie deux fois sous le sternum). La gélule a été éjectée de suite. L’actrice a sauté au cou de son sauveur et la remercié à de nombreuses reprises :

Tu m’as sauvé la vie. Je ne pouvais vraiment plus respirer. Je pensais vraiment que j’allais mourir !

 

Au cours d’une scène où elle réalisait elle-même les cascades, Jennifer Lawrence a été blessé aux tympans et fut sourde durant plusieurs jours d’une oreille. Et oui, être actrice n’est pas de tout repos.

jennifer-lawrence- Josh-Hutcherson-Liam-Hemsworth

Quant au dernier tome, il a été décidé qu’il serait adapté en deux films distincts tant il est fourni en actions et rebondissements. Il s’appelle Hunger Games : La Révolte, la partie 1 sortira fin 2014 et la partie 2 fin 2015. Francis Lawrence réalisera ces deux derniers films suite au triomphe d’Hunger Games 2, ce qui a plu notamment à Lionsgate.

Le tournage du 3e film a été endeuillé par la mort de Philip Seymour Hoffman. Il nous a quitté le 02 février 2014 suite à une overdose d’héroïne. Il avait cependant tourné la plupart des scènes pour ces films. Il interprétait Plutarch Heavensbee, Haut-Juge des Hunger Games qui a retourné sa veste à la grande surprise du Président Snow pour venir en aide à Katniss Everdeen. Francis Lawrence a rassuré les fans au cours d’une interview :

Sur 50 jours de tournages prévus, il en avait déjà tourné 42 ou 43. Le plus gros de sa performance était finie.

 

Bande annonce de Hunger Games 2 : L’embrasement

Découvrez la Bande d’annonce en français du film Hunger Games 2 : L’embrasement et laissez-vous tenter :

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring