affiche_harry_potter

Harry Potter à l’école des sorciers : le début de la saga

Durée du film : 147 minutes

Pour votre plus grand plaisir, nous nous (re)plongeons ce mois-ci dans l’univers fabuleux de Harry Potter ! Nous  parcourrons donc les huit films qui composent cette saga culte avec laquelle nous avons grandi. Prêts à retrouver Harry, Ron, Hermione et tous les autres ? C’est parti !

Pour votre plus grand plaisir, nous nous (re)plongeons ce mois-ci dans l’univers fabuleux de Harry Potter ! Nous  parcourrons donc les huit films qui composent cette saga culte avec laquelle nous avons grandi. Prêts à retrouver Harry, Ron, Hermione et tous les autres ? C’est parti !

Pour bien faire, nous commençons donc avec Harry Potter à l’école des sorciers qui marque le début de l’aventure pour notre héros. Sorti en 2001 (ouais ça nous rajeunit pas !), il est réalisé par Chris Columbus (Maman j’ai raté l’avion, Mme Doubtfire). Tiré du best-seller de J.K Rowling vendu à près de 420 millions d’exemplaires, il narre les aventures d’un garçon de 11 ans tout à fait normal qui apprend du jour au lendemain son statut de sorcier. Il est alors appelé à apprendre la magie à l‘école de sorcellerie de Poudlard.

 

Synopsis d’Harry Potter à l’école des sorciers

harry potter

 

Harry Potter est un orphelin recueilli à l’âge d’un an par sa tante Petunia Dursley et son mari Vernon qui ont un fils du même âge, Dudley. Si ce dernier est pourri gâté, Harry est constamment maltraité au point qu’il est obligé de dormir dans une cage d’escalier. Cependant, quelques jours avant son onzième anniversaire, il reçoit une lettre l’informant qu’il est admis à l’école de sorcellerie de Poudlard. Les Dursley font alors leur possible pour garder leur neveu auprès d’eux, mais c’était sans compter Rubeus Hagrid. En effet, ce demi-géant envoyé par le directeur de l’école, souhaite emmener Harry avec lui afin qu’il bénéficie de l’enseignement auquel il a droit.

Harry choisit donc de le suivre et d’entamer sa nouvelle vie de sorcier. Il apprendra également que dans le monde de la magie, son nom est très célèbre. En effet, ses parents ont été assassinés par Lord Voldemort (« Celui dont on ne doit pas prononcer le nom » !), un terrible mage noir qui tue quiconque se dresse sur son chemin. Cependant, lorsque la baguette de Voldemort s’approche de Harry, encore bébé à l’époque, afin de lui asséner un sort fatal, le sortilège ricoche sur le mage qui est alors détruit. Notre héros est alors considéré comme étant « Celui qui a survécu », et gardera en souvenir une cicatrice en forme d’éclair sur le front.

 

harry potter

 

Lors de son arrivée à l’école, il est vite soutenu par Ron et Hermione, ses nouveaux amis, mais aussi par Albus Dumbledore, le directeur, qui l’épaule du fait de son histoire particulière. Cependant, il n’est pas très apprécié par le professeur Rogue qui voit en lui un élève prétentieux  profitant de sa célébrité. Malgré cette promesse d’une nouvelle vie plus heureuse, Harry se rend rapidement compte que l’école renferme bien des mystères, et surtout de terribles dangers !

Entre cours de sortilège, enquête, amitié, ennemis et mystères, cette première année risque d’être mouvementée pour Harry Potter !

 

Harry Potter à l’école des sorciers : la critique

Ce premier film de la saga Harry Potter a une résonance particulière pour moi. En effet, c’est après avoir vu ce film à l’âge de 11 ans (quand je disais que ça ne nous rajeunissait pas !), que je me suis mise à m’intéresser à cet univers et à dévorer tous les autres livres de la saga, trop curieuse de connaître la suite des événements. J’en allais jusqu’à réserver le livre avant sa sortie, c’est dire ! J.K Rowling possède une écriture ultra fluide et vous emporte immédiatement avec elle, dans son univers fantastique peuplé de sorciers et de créatures en tous genres. Je conseille donc à tous ceux qui n’aiment pas trop lire d’essayer les Harry Potter, vous m’en direz des nouvelles !

harry potter

 

Mais comme on parle du film, je vais plutôt me pencher là-dessus ! Il s’agit d’un film plutôt bien réalisé et très divertissant. Les personnages et l’univers du livre sont assez bien respectés (ce qui ne sera pas toujours le cas dans d’autres films de la saga (grrr !)). Je saluerai la performance des acteurs anglais (adultes) qui sont plutôt justes et perçoivent bien les traits de caractères de leurs personnages tels que Maggie Smith (Downtown Abbey) qui incarne le professeur de métamorphoses Minerva McGonagall. Big up aussi à Alan Rickman (Love Actually), excellent dans la peau du professeur de potions Severus Rogue. Concernant nos trois protagonistes Harry, Ron et Hermione incarnés respectivement par Daniel Radcliffe (La dame en noir, Horns), Rupert Grint (Moonwalkers) et Emma Watson (Le monde de Charlie, The Bling Ring, Noé), leur jeune âge à l’époque (11 ans) ne leur permettait pas de livrer une performance incroyable et on sent bien que la justesse n’est pas au rendez-vous. Cependant, il s’agit là d’un film davantage tourné vers la jeunesse, et cette faiblesse dans le jeu ne pose donc pas problème. Nous verrons par la suite qu’ils sauront nettement améliorer leurs talents et évoluer avec leurs personnages.

Justement, vous risquez bien vite de vous attacher aux personnages qu’ils soient principaux ou secondaires. Ainsi, j’ai tout de suite apprécié le personnage de Hermione (la fille qui sauve les mecs, ça en jette non ?), mais aussi de celui de Hagrid. Cette espèce d’armoire à glace se révèle être en fait un vrai nounours même s’il n’hésite pas à défendre ses amis dès que c’est nécessaire.

Enfin, les effets spéciaux sont admirables pour l’époque. Que ce soit lors des matchs de Quidditch ou au sein même du château pour représenter les fantômes par exemple, ils ne font jamais cheap !

 

Harry Potter à l’école des sorciers : les infos

harry potter

 

  • En VO, le titre du film est Harry Potter and the Philosopher’s stone que l’on peut traduire par Harry Potter et la Pierre Philosophale. En effet, il s’agit de la pierre angulaire (ne me tapez pas !) de l’intrigue de ce premier film.
  • Ce premier film de la saga a fait un meilleur démarrage que Star Wars : la menace fantôme avec 22,8 millions de dollars de bénéfices contre 9,5 millions de dollars pour le film de Georges Lucas. Prends ça dans les dents Yoda ! (non j’avoue Yoda est cool).
  • Bien évidemment, Robbie Coltrane qui joue le rôle de Hagrid, a disposé d’un doublure lors de certaines scènes. Il s’agissait d’un autre comédien beaucoup plus grand et robuste.
  • Les élèves de Poudlard sont répartis en quatre maisons à l’aide du Choixpeau magique que l’on place sur leur tête et qui décide de leur sort : Gryffondor (où se trouvent Harry, Ron et Hermione), Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard (pour la faire courte, c’est de cette maison dont sont issus les méchants dont Drago Malefoy, le pire ennemi de Harry à l’école). Si Gryffondor valorise beaucoup le courage, Serdaigle met en avant le savoir, Poufsouffle, la loyauté et Serpentard, la détermination et l’ambition.

 

Bande-annonce d’Harry Potter

Pour mieux vous mettre dans l’ambiance, découvrez la bande-annonce du film :

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Lucille

Passionnée de cinéma et de séries, j'ai un avis sur tout ! Pour moi, le web représente un formidable moyen d'expression mais aussi un terrain d'échange entre internautes.

Littéraire convaincue, j'ai toujours un livre dans mon sac !

Sharing is caring