batman-goodies

Le Marketing des films Batman

 

Profitant de la sortie cette semaine du nouveau film de DC : Batman vs Superman – L’aube de la justice, Gold n Blog a décidé de profiter de l’occasion pour faire une petite rétrospective de ces dernières années Batman, sous l’angle du marketing.

 

On peut dire que depuis quelques années Batman est partout : la trilogie Nolan, les films animés (notamment ceux de Jay Olivia), la série Gotham, la licence de jeux vidéo Arkham, le prochain jeu de Telltale Games, … Le marketing autour de l’homme chauve-souris est tellement imposant qu’on peut retrouver des produits dérivés comme des machines à sous ou des montres.

 

montre-batman-reverso

Et pourtant une telle prospérité de la licence n’a pas toujours été le cas, et surtout le gage de qualité donné par la licence Batman n’est au final que très récent. Rappelons-nous de cette époque allant de mi-1990 à mi-2000, où il n’y avait que la série animée culte pour sauver un palmarès assez terne : que ce soit les 2 films de Schumacher ou les jeux vidéo adaptés des longs métrages, ainsi que Dark Tomorrow.

Ce n’est vraiment que vers 2005, avec le début de la trilogie de Nolan, que le succès critique est revenu. Evidemment, c’est grandement dû à la qualité de ces longs-métrages, mais il ne faut pas sous-estimer les campagnes marketing qui ont aussi permis ce revirement, et particulièrement celles autour de The Dark Knight, et de sa suite.  

 

La campagne marketing de The Dark Knight fait maintenant figure de cas d’école dans le milieu, tant elle fut innovante et réussie. Celle-ci fut la synthèse de deux très fortes techniques marketing : le cross-media (c’est-à-dire utiliser différents moyens pour promouvoir son film), et la tentative de rendre la limite entre fiction et réalité floue. Cette volonté d’immersion dans l’univers de Gotham s’est déroulée de plusieurs manières :

  • D’abord un « faux » journal appelé le Gotham Times, qui pastichait de véritables quotidiens, pour apporter certaines thématiques du film et de l’univers du justicier, mais aussi pour rendre l’univers plus tangible.
  • Il y a aussi eu une demande à tous les supporters du Joker, de sortir dans la rue avec un maquillage de leur héro, mais aussi de prendre des photos afin de les rassembler sur un site crée pour l’occasion.
  • L’un des plus grands coups d’éclat de cette campagne, fut le cas « ibelieveinHarveyDent », où le célèbre avocat s’est lancé pour devenir maire de Gotham.
  • Il y a eu un site spécialisé, des objets typiques de ce genre de mouvement (pins, tract électorale, pancarte, …), et une demande par mail ou appel téléphonique afin d’obtenir du soutien de ceux étant sensible à la licence. Ce fut un tel succès, que même certaines personnalités publiques se sont affiché à la télévision avec le pins « I believe in Harvey Dent ».
  • Tout cela finissant par un site complètement redesigné par le Joker, et présageant l’intrigue entourant Double-Face dans le film.

Toute cette campagne fut un succès complet, et le film est arrivé à tripler son box-office mondial par rapport à Batman Begins, avec 1 milliards de dollars.

 

the-gotham-times

 

La campagne de The Dark Knight Rises fut elle un peu plus calme. Il y a tout de même eu d’autre exemple de cross-media, mais rien d’aussi réussi et créatif que le second film (même s’il maintiendra le même box-office, l’augmentant même légèrement). En fait, la campagne marketing fut assez similaire que celle du premier film : on a aussi un site pour les supporters du méchant du film (Bane), un jeu de piste afin de débloquer une bande annonce inédite, un journal fictif « The Gotham Observer » … Cette campagne fut tout de même particulièrement imposante, par exemple The Dark Knight Rises fut 8ème plus gros investisseur média en France d’Août 2012.

D’ailleurs le très prochain Superman vs Batman a aussi eu recourt à des techniques similaires, notamment via l’introduction du méchant Lex Luthor, qui a son propre site, et qui a été présenté par le très sérieux magazine Fortune, comme un jeune PDG prometteur et qui veut faire de sa compagnie « le premier réseau neuronal système d’exploitation ».

Tout cela présage donc encore pas mal de campagne marketing intéressante et innovante du côté de DC comics, et on peut s’attendre à ce qu’ils aillent toujours plus loin afin de convaincre les spectateurs d’aller voir leurs films. On attend donc de pied ferme les prochaines, et surtout celle qui aura lieu pour le prochain film Batman en 2018.

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par La Rédaction Gold'n Blog

Inscrivez vous à la newsletter et découvrez nos derniers articles !

Sharing is caring