Affiche Projet Almanac

Projet Almanac : remontons le temps ensemble !

Durée du film : 106 minutes

Découvrez Projet Almanac, et partez dans le passé accompagné de cette bande d’ados à l’imagination débordante !

Film sorti en 2015 en France, Projet Almanac est réalisé par l’inconnu Dean Israelite et produit par le plus connu Michael Bay (la saga Transformers, No Pain No Gain, Pearl Harbor, etc)

Ce film utilise le concept de caméra embarquée, pour donner une sensation de rapprochement entre le spectateur et l’action qui se déroule. 

 

Le synopsis du film Projet Almanac

David et sa bande

Davis est un adolescent comme les autres. Étudiant, il vit entouré de ses deux amis et de sa sœur Sarah. Pour obtenir une bourse pour payer ses études supérieures en physique, il fouille le grenier, où sont rangées les affaires de son père décédé.

C’est alors qu’il découvre, avec sa sœur, la vieille caméra de son papa. En regardant ce qu’elle contient, David aperçoit quelque chose d’étrange. Sur la vidéo de l’anniversaire des 7 ans de David, on distingue parfaitement le reflet de David dans un miroir, tel qu’il est actuellement ! 

À force de recherche, ils finissent par découvrir dans l’ancien atelier de leur père, un prototype non terminé de machine à remonter le temps, ce qui explique l’absurdité de la vidéo découverte.

Que ferions-nous si on nous laissait une seconde chance pour changer quelque chose dans notre vie ? Comment réagirions-nous et que tenterions-nous ? 

C’est la question que vont se poser les adolescents, qui après avoir réussi à faire fonctionner la machine, partent ensemble dans le passé, pour tenter de changer leur vie à tout jamais.

 

La critique du film Projet Almanac

Projet Almanac gagnant au loto

 

Alors, pourquoi suis-je aller voir ce film ? Tout d’abord parce que la bande-annonce m’avait bien plu, mais je ne l’avais pas mis dans mes priorités du moment. Étant avec un groupe d’amis et n’arrivant pas à nous décider sur le film à aller voir (ah les goûts et les couleurs … ), nous nous sommes finalement mis d’accord sur ce film, après un débat assez intense.

La grosse surprise que j’ai eue en regardant le début du film, est qu’il est tourné en caméra embarquée. Bien qu’un peu perturbé au début, je me suis rapidement habitué et ai finalement adoré le concept (que j’avais déjà vu dans « Pas Très normale activités » de Norman Thavaud, mais pas avec des effets aussi poussés). Ce mode de tournage nous permet d’être au plus près de l’action et montre bien que ce sont les adolescents eux-mêmes qui racontent l’histoire.

En parlant des ados, continuons sur eux. Ils jouent plutôt bien leurs rôles, ce sont des ados qui font des bêtises, qui ne prennent pas toujours les bonnes solutions, ne réfléchissent pas assez et ont des pulsions parfois curieuses. Néanmoins, ils sont plutôt sympathiques et on s’attache très vite à eux et à leurs histoires.

De plus ce qui leur arrive – harcèlement à l’école, découverte de choses nouvelles, premier amour – peut arriver à n’importe quel ados étant au lycée actuellement. Ça renforce le réalisme des acteurs et nous place dans un contexte connu de nous tous.

Les acteurs sont plus ou moins connus du grand public. David est joué par Jonny Weston (qu’on a vu cette année dans Taken 3), Sophie par Sofia Black d’Elia (qui joue des rôles principaux dans Gossip Girl et Skins US)  et Adam par Allen Evangelista (personnage récurrent de la série « The Secret Life of An American Teenager« )

Le bémol que je retiens de ce film, est que l’histoire finie par plus se consacrer à la romance entre David et Sophie que la machine à remonter le temps. Bien que celle-ci serve dans l’élaboration de cette histoire d’amour, cette romance est plus une série de clichés qu’autre chose, entre la fille canon de l’école et le héros intelligent de l’histoire (tellement intelligent qu’il ne saisit pas l’occasion qu’elle lui donne de l’embrasser …). Bref ce sont quelques égarements de la part du scénario.

Néanmoins, l’histoire est prenante et le film passe assez rapidement. On constate en sortant de la salle qu’on a passé un bon moment en compagnie de cette bande d’ados. Ce n’est pas le film de l’année, loin de là, mais c’est un film agréable qui permet de passer une bonne soirée entre amis un vendredi soir.

 

Tous les infos autour du film le Projet Almanac 

David et Sophie

Le film était au départ censé s’appeler « Welcome to Yesterday« , qui mettait en avant le voyage temporel. La production modifia ensuite le titre en « Projet Almanac« , Almanac étant le titre original du script.

Pour renforcer le réalisme de la cohésion du groupe d’adolescents, le réalisateur à laisser les acteurs improvisé leurs dialogues dans la plupart des scènes.

Le format de caméra embarquée, dit « found-footage » a permis aux acteurs, comme Sofia Black d’Elia ou Jonny Weston de filmer certaines scènes eux-mêmes.

La plupart des acteurs n’avaient jamais joué ensemble dans le même film, mais ils se sont parfois retrouvés à jouer les invités dans les mêmes séries télé. C’est le cas de Sofia Black d’Elia et Gary Weeks qui ont joué dans « La Force du destin« 

 

Regardez la bande-annonce de Projet Almanac, en version française :

 

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Maximilien

Jeune développeur Web en quête d'aventures, je suis passionné par internet et la musique. Mais je ne refuse jamais une bonne séance cinéma seul ou avec des amis. J'en profite donc pour vous partager mes avis sur ce que j'ai aimé (ou pas) regarder.

Sharing is caring