les_huit-salopards-8-affiche

Les Huit salopards – The Hateful Eight, le film de Tarantino

Année de sortie : 2016
Durée du film : 176 minutes
Réalisateur/trice(s) : Quentin Tarantino

Vu en Avant-Première, The Hateful Eight est un film digne de la lignée des films de Tarantino, un fabuleux cocktail d’humour, de rebondissements et de suspense. Cette projection était pour le moins original car elle fut projetée en 70 mm en format Ultra Panavision 2.76, un format qui n’avait pas été utilisé dans le cinéma Kinepolis de Lomme depuis 2006 !

Sorti en France en janvier 2016, Les Huit Salopards ou The Hateful Eight en version originale est un western américain qui fut réalisé par Quentin Tarantino qui nous avait époustouflé avec son précédent film, Django Unchained également un western. C’est  parti pour le 8e film de Quentin Tarantino !

 

Les Huit Salopards : Le synopsis

The-Hateful-Eight_promo

Alors que la Guerre de Secession qui a ravagé les Etats Unis d’Amérique est terminé depuis plusieurs années, un chasseur de primes nommé John Ruth voyage avec une criminelle, Daisy Domergue. Ils font route vers la ville de Red Rock où cette dernière doit être pendu.  Le vent devient de plus en plus agressif et les chutes de neige plus intenses. Le blizzard s’annonce.

Leur route croise celle du Major Marquis Warren, également un chasseur de primes et ancien soldat de l’Union, mais aussi celle d’un certain Chris Mannix qui déclare être le nouveau shérif de Red Rock. 

Ils décident de se réfugier chez Mannie, une femme qui tient un relais de diligence. Or, une diligence est déjà présente et à l’intérieur du relais, quatre personnes ont pris leurs aises. Il s’agit de Bob, il remplace Mannie pendant son absence, Oswaldo Mobray, le bourreau de la ville de Red Rock, le conducteur de troupeau Joe Gage et enfin, Sanford Smithers, un sudiste qui fut un général confédéré. 

 

La critique du film Les 8 Salopards

les_huit_salopards_the_hateful_eight

Quentin Tarantino nous en met encore une fois plein la vue avec ce western déjanté. Les huit salopards est un film particulièrement bien réalisé, d’autant plus qu’il a été tourné en 70mm ! Le scénario est bien ficelé bien qu’il ne permette pas beaucoup de mouvements ou d’actions. En effet, comme le synopsis le laisse présager, les personnages sont enfermés dans une mercerie à cause d’un blizzard. Ces personnages sont évidemment tous (ou quasiment) des salopards avec de fortes personnalités. Rien que leurs origines ou leurs métiers les opposent. Ils possèdent tous un passé trouble et mystérieux qui remonte petit à petit au cours du film, ce qui les divisera d’autant plus. On ne peut se fier à aucun d’eux, chacun cachant ou mentant sur leur passé et la véritable raison de leur présence dans la région. 

L’intrigue qui est au cœur du scénario devient une véritable enquête. On se prend à relier les indices et à tenter de comprendre qui est à l’origine de quoi. Qu’est ce qui s’est passé, qu’est ce que j’ai bien pu rater ?! De nombreux thèmes sont abordés dans le film, la Guerre de Sécession, le deuil, le racisme, les violences faites envers les femmes, … 

L’ayant vu en Version Originale, je vous conseille fortement de regarder les 8 salopards en VO pour déceler le jeu des acteurs notamment pour les vannes, et répliques cultes. En parlant de répliques cultes, cela est du à des dialogues très drôles et bien écrits, mais ce n’est pas tout. Les acteurs sont également très bons ! Bien que Samuel Lee Jackson est impressionnant, le sheriff Chris Mannis campé par Walton Goggins crève l’écran. Nous pouvons remarquer la présence de Channing Tatum, avec une coiffure qui lui va à ravir (ou pas). Le personnage Daisy, un personnage plus complexe qu’il n’y parait incarnée par Jennifer Jason Leighs’en prend plein la g****e ! 

Les huit salopards de Tarantino est un western violent et drôle à ne pas manquer ! 

 

Toutes les infos sur Les 8 salopards

les_8_salopards_the_hateful_eight

Dès novembre 2013, le réalisateur du film, Quentin Tarantino, a déclaré qu’il prévoyait de réaliser un western. En janvier 2014, il annonce que le film se nommera The Hateful Eight. Seulement, le scénario du film a fuité sur internet alors qu’il ne l’avait transmit qu’à trois personnes. Il s’agit des acteurs Bruce Dern, Michael Madsen et Tim Roth. Rapidement, Quentin Tarantino, découragé et plutôt furax, déclare qu’il abandonne la réalisation du film et qu’il compte publier le scénario sous la forme d’un roman. 

« Je suis très très déprimé. J’avais terminé le scénario, un premier jet, et je n’avais pas l’intention de le réaliser avant l’hiver prochain, dans un an. Je l’avais confié à six personnes, et apparemment il est sorti sur la place publique. Je ne ferai pas ce film. Je vais publier le scénario, et c’est tout pour le moment. Je l’ai confié à six personnes, et si je ne peux pas leur faire confiance, je n’ai aucune envie de le faire. Je le publierai. J’en ai assez. Je vais passer à autre chose. » — Quentin Tarantino (source Allociné)

 
En avril 2014, Quentin Tarantino a lu en publique le scénario du film les 8 salopards dans un hôtel  de L.A. en présence des acteurs : Zoë Bell, Bruce Dern, Walton Goggins, Samuel L. Jackson, Michael Madsen, Denis Ménochet, James Parks, James Remar, Tim Roth, Kurt Russell et Amber Tamblyn. Une fois la lecture terminée, il fait savoir que deux autres versions du scénario existes avec des fins différentes. Ainsi, il prévoit à nouveau de réaliser le film.

Tarantino a révélé qu’il s’était inspirer de séries TV telles que Bonanza, Le Virginien et Le Grand Chaparral. En effet, les héros de ces séries étaient assez souvent pris en otage par des criminels en fuite. 

« Qu’est-ce qui se passerait si je tournais un film avec seulement ces derniers personnages ? Pas de héros. Juste un groupe de méchants dans une pièce, se racontant tous des histoires qui peuvent être aussi bien vraies que fausses. Enfermons ces gars ensemble dans une pièce avec un blizzard à l’extérieur, donnons-leur des flingues, et voyons ce qui se passe. » — Quentin Tarantino (source deadline.com)

 

Saviez vous que Jennifer Lawrence et Viggo Mortensen ont failli rejoindre le casting du film ? (source The Guardian et New York Daily News). Malheuresement Viggo Mortensen a avoué que son emploi du temps n’était pas en accord avec celui du tournage. 

Le tournage n’a pas été aussi simple, au contraire, il fut très éprouvant pour les acteurs. En effet, le tournage eu lieu dans un studio réfrigéré où il faisait en moyenne 0°C. Samuel Lee Jackson raconte cela :

« On est tous angoissé à l’idée de voir ce film parce que chaque jour de travail était incroyable. C’était difficile, mais d’une façon très intéressante. On était dans la neige au début, et puis on s’est retrouvé dans cette pièce. Quentin a tourné sur un plateau réfrigéré, et il faisait moins un tous les jours là-dedans (…) On pouvait voir notre respiration dans l’air, mais ce qu’on faisait était exceptionnel (…) Et peut-être que la fumée sortait de nos culs, mais j’espère que le résultat sera aussi cool que ce qu’on a vécu pendant qu’on tournait ». (source Gentside.com)

La musique est vraiment sympa et pour cause, elle est composée par Ennio Morricone qui a également composé pour Django Unchained. Il est connu pour ses compositions de western. 

 

Le casting du film Les huit salopards

the_hateful_eight_les_huit_salopards_casting

Et voici le fabuleux casting du 8e film de Tarantino :

  • Samuel L. Jackson (Jurassic Park, Pulp Fiction, Une journée en enfer, Jackie Brown, Star Wars, Incassable, Avengers, Django Unchained,…) campe le rôle du major Marquis Warren « le Chasseur de primes ».
  • Kurt Russell (Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin, Stargate, The Thing,…) interprète John Ruth « le Bourreau ».
  • Jennifer Jason Leigh (Weeds, Dernière sortie pour Brooklyn, Backdraft,…) incarne Daisy Domergue « la Prisonnière ».
  • Walton Goggins (The Shield, Justified,…) joue Chris Mannix « le Shérif ».
  • Tim Roth (Lie to meReservoir Dogs, Rob Roy, The War Zone, L’Incroyable Hulk,…) prend les traits d’Oswaldo Mobray « le Court-sur-pattes ».
  • Bruce Dern (The Cowboys, Nebraska, Monster,…) interprète le général Sandy Smithers « le Confédéré ».
  • Michael Madsen (Kill Bill, Wyatt Earp, Sauvez Willy, Thelma Louise,…) incarne Joe Gage « le Cowboy ».
  • L’acteur mexicain Demián Bichir (Machete Kills, A Better Life, Weeds,…) interprète Bob « le Mexicain ».
  • Channing Tatum (Sexy Dance, G.I. Joe : Le Réveil du Cobra, Il était une fois dans le Queens, Cher JohnJe te promets, 21 Jump Street, Magic Mike, 22 Jump Street, Foxcatcher, Jupiter : Le Destin de l’univers,…) campe Jody.
  • L’actrice et cascadeuse néo-zélandaise Zoë Bell (Kill Bill, Double Dare, Boulevard de la mort,…) incarne Six-Horse Judy.
  • James Parks (Kill Bill, volume 1, Boulevard de la mort, True Blood,…) interprète O. B. Jackson, le conducteur de la diligence engagé par John Ruth.

 

Le trailer du film The Hateful Eight

Si rien que le fait de nommer Quentin Tarantino comme réalisateur du film ne vous donne pas directement envie de voir le film, voici la bande annonce, elle saura vous faire changer d’avis !

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Laurianne
Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Nico
Invité
Nicolas Courault

Du Tarantino comme je les aime 🙂