sucker_punch_affiche

Sucker Punch, le film de Zack Snyder

Année de sortie : 2011
Durée du film : 128 minutes
Réalisateur/trice(s) : Zack Snyder

Sorti en 2011, Sucker Punch est un film, de production américaine, réalisé par Zack Snyder (300, Man of steelWatchmen – Les GardiensL’Armée des morts,…). Internée dans un hôpital psychiatrique à la demande de son beau père, une jeune fille cherche par tous les moyens de s’enfuir, entre réalité alternative et instinct de survie. Y parviendra-t-elle ?

Sucker Punch, un film brutal comme bouleversant qui vous transportera dans l’imaginaire d’une fille prête à tout pour survivre !

 

Sucker Punch, le synopsis du film

sucker-punch-affiche

Suite à des événements malheureux, une jeune fille est internée contre gré par son beau-père dans un établissement psychiatrique. Il est prévu qu’elle subisse une lobotomie dans 5 jours. Seule solution pour elle de s’en sortir, s’enfuir. Renommée Babydoll, incarnée par l’actrice australienne Emily Browing (Les Âmes vagabondes, Les désastreuses aventures des orphelins BaudelairePompéiSleeping Beauty, American Gods,…), exprime son souhait à d’autres filles de l’établissement. Elle ne va pas tarder à se faire des amies composées de :

  • Sweet Pea, interprétée par l’actrice australienne Abbie Cornish (Limitless, RoboCop 2014, Le Saut périlleux,…).
  • Rocket, la soeur de Sweet Pea, jouée par l’actrice américaine Jena Malone (Hunger Games : L’EmbrasementOrgueil et PréjugésRetour à Cold Mountain,…).
  • Amber, incarnée l’actrice et mannequin américaine d’origine sud-coréenne Jamie Chung (Princesse ProtectionDragonball EvolutionOnce Upon a Time,…).
  • Blondie, interprétée par Vanessa Hudgens (High School MusicalSpring BreakersMachete Kills,…).

Déterminée à se battre pour retrouver sa liberté, elle pousse son imagination au-delà du réel. Un mystérieux High Roller incarné par Jon Hamm, viendra chercher Babydoll dans quelques jours. Il faut faire vite…

 

Sucker Punch, la critique du film

Sucker Punch

Sucker Punch est film hors du commun ! Bien qu’il soit sombre, le côté fantastique du film donne un coup de fouet, un coup de fraicheur. Les passages de combats, lorsque Babydoll danse, sont sublimes ! Les combats me font penser à des combats de jeux vidéos ou de mangas, ils sont top !! Les effets spéciaux tiennent très bien la route, on est rapidement transporté dans les rêves/pensées de Babydoll. Entre géants asiatiques, nazis, orc/gobelins, dragons et robots, vous n’aurez que l’embarras du choix.

La bande son est géniale !! Elle est composée de reprises, dont certaines par les actrices elles-mêmes ! Ainsi dès les premières minutes du film vous pouvez entre la reprise de « Sweet Dreams d’Eurythmics » par Emily Browning, qui incarne Babydoll. Autre chanson remarquable, « Army of me » de l’islandaise Björk ! La musique rythme tout le film, et selon si Babydoll rêve ou est dans le monde réel, la musique suit. Elle a définitivement un rôle très important. Snyder précise que :

Dans l’histoire, la musique permet d’introduire les personnages dans les mondes fantastiques. 

Quant aux actrices, elles sont vraiment parfaites ! Rien à redire ! Elles sont à couper le souffle ! Vous pourrez voir le Making of de leur entrainement ci-dessous. Si comme moi vous avez adoré ce film ou au contraire vous n’avez pas apprécié, commentez et dites-moi vos avis !

 

Toutes les infos sur Sucker Punch

Sucker Punch

Il faut savoir que Sucker Punch est le premier film réalisé Zack Snyder qui ne soit pas issu d’une oeuvre pré-écrite (roman).

Afin d’atteindre un large publique, le film a été tourné de manière à ne pas être classé « Restricted » (les mineurs de moins de 17 ans doivent être accompagnés d’un adulte) aux USA. C’est pourquoi le film est si peu sanglant. En définitive, le film a été classé PG-13, film déconseillé aux moins de 13 ans.

Petite touche d’humour, le véhicule blindé que conduit Amber est orné d’un lapin rose et d’une phrase en japonais qui signifie : « Danger ! Femme au volant ! ».

Emily Browing fut séduite par le rôle de Babydoll, une jeune fille fragile mais pas que… Elle s’exprime à propos de son personnage :

Je crois que les personnages qui peuplent ses fantasmes symbolisent son vécu et l’oppression qu’elle a subie toute sa vie. Elle a une vision un peu manichéenne des gens qui l’entourent : il y a, d’un côté, les ‘méchants’ comme son beau-père et les monstres de son imaginaire et, de l’autre, les ‘gentils’ comme le Sage – une sorte de père idéal, fort mais aussi affectueux et capable de la conseiller et de l’aider à prendre de bonnes décisions.

 

Zack Snyder, le réalisateur de Sucker Punch, s’exprime sur le rôle complexe de Babydoll :

Babydoll incarne la transition entre l’enfance et l’âge adulte, moment où sa perception du monde change. C’est une guerrière, à la fois fragile et forte, et Emily campait vraiment tous ces traits de personnalité que j’avais envisagés pour Babydoll. Elle a un côté mystique, atemporel, et mystérieux qui donne vie au personnage.

 

Voici la bande d’annonce en version française, enjoy !

Si jamais ça vous intéresse, voici l’entrainement des actrices pour les scènes de combats (SPOILER) et en VO 

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring