une_merveilleuse_histoire_du_temps_affiche_film

Une Merveilleuse histoire du temps, le film de James Marsh

Année de sortie : 2014
Durée du film : 123 minutes
Réalisateur/trice(s) : James Marsh

Découvrez « Une Merveilleuse histoire du temps », film retraçant la vie de Stephen Hawking, physicien de renom atteint de la maladie de Charcot. Avec sa femme Jane, il va repousser les limites de la physique pour combattre la maladie.

 Une Merveilleuse histoire du temps est un film sortie en 2014, réalisé par James Marsh (The King). Il relate la vie du physicien et cosmologiste Stephen Hawking, en particulier sa jeunesse mouvementée.

Ce basant sur le succès du best-seller « Une brève histoire du temps » où Hawking relate ses théories liées aux trous noirs, et le livre biographique de sa première femme, Jane Wilde « Travelling to Infinity: My Life with Stephen » sortie en 2008, le film nous présente l’incroyable combat de cet homme atteint par une dystrophie neuromusculaire qui le laisse quasiment paralysé à vie.

Le film a reçu de nombreuses distinctions au Festival international du film de Toronto, récompensant les interprétations des deux acteurs principaux. Il est également nommé à 5 Oscars, dont celui du meilleur film. Eddie Redmayne recevra le prix du meilleur acteur.

 

Le synopsis du film Une Merveilleuse histoire du temps

Eddie Redmayne

Nous sommes en 1963, en Angleterre. Stephen est un brillant étudiant en physique à l’université de Cambridge. Son rêve est de donner une réponse simple au mystère de création de l’univers, qui est encore flou à cette époque.

Pendant ces études, il tombe amoureux d’une étudiante en arts, Jane Wilde. Mais un événement dramatique va survenir sans prévenir. Stephen est atteint d’une dystrophie neuromusculaire, plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Cette maladie va s’attaquer à ces membres, sa motricité et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.

Mais grâce à l’amour que lui porte Jane et son courage, ils entament un combat pour tenter de repousser l’inéluctable, en se mariant contre toute attente. Jane le pousse à terminer son doctorat, et ils commencent une vie de famille où Stephen, doctorat en poche, va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.

Pendant que son corps se dégrade, son cerveau lui est toujours opérationnel, et il va réussir à repousser les limites de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, contre la maladie.

 

La critique du film Une Merveilleuse histoire du temps

Stephen et sa femme Jane

La raison pour laquelle j’ai regardé ce film est que le résumé de l’histoire m’avait plu. Le résumé étant résumé (sans jeux de mots) à « Un couple va tout faire pour se battre contre une maladie incurable », je ne savais pas que c’était en fait un biopic sur Stephen Hawking, que je ne connaissais pas d’ailleurs. Le film m’aura au moins un peu instruit, ce qui est déjà un bon point.

Le film est, selon moi, divisé en deux parties distinctes. La première où l’histoire et le contexte se mettent en place, et la deuxième qui est la continuité de la première, mais en moins poussée, plus cinématographique qu’autre chose.

La première partie nous présente les personnages, dont les deux principaux : Stephen Hawking (Eddie Redmayne, vu dans Les Piliers de la TerreJupiter : Le Destin de l’Univers ou encore Les Misérables) et sa femme Jane Wilde (Felicity Jones, aperçu dans The Amazing Spider Man 2 et True Story). 

On apprend comment ils se sont rencontrés, comment ils ont appris la maladie de Stephen, puis le début de leur histoire d’amour, avec un mariage et des enfants à la clef. Cette première partie peut très largement être qualifiée de romance. Les scènes sont centrées sur les deux amants et leurs relations envers le début de la maladie.

La deuxième partie nous introduit un nouveau personnage, Jonathan (Charlie Cox, vu dans Moby Dick et Stardust), qui est l’animateur de la chorale de l’église du village. Celui-ci va devenir très proche de la famille Hawking, jusqu’à provoquer un triangle amoureux avec Jane.

L’autre aspect de cette partie est la détérioration du corps de Stephen, qui devient handicapé moteur, puis oral. On ne peut qu’admirer la performance d’Eddie Redmayne, qui jour ce rôle avec beaucoup de classe et de respect. On a parfois l’impression de ne pas voir un acteur, c’est dire comment sa performance est exceptionnelle !

Felicity Jones est également très bonne dans son rôle de femme aimant son mari par-dessus tout. La voir se battre pour aider son mari dans toutes les situations, le pousser à réaliser ce qu’il aime, à continuer d’étudier, tout ça renforce son côté femme protectrice, qui est jouée à merveille par Jones.

Le défaut de ce film est qu’il est très axé sur l’histoire du couple Stephen/Jane, et non sur les travaux de Hawking. Bien entendu ceux-ci sont régulièrement évoqués, mais de manière brève, sans rentrer dans les détails. Le film nous explique bien pourquoi Hawking tenait tant à ses recherches, mais le passage qui parle de l’écriture de son livre « A brief history of time » est trop court et pas assez accentué à mon goût.

Malgré tout ça, ça reste un très bon film à regarder. Les deux heures passent plutôt vite et ont en ressort avec une opinion positive de la vie de cet homme, qui vit toujours actuellement. L’histoire est touchante et ne laissera personne indifférent.

  

Une Merveilleuse histoire du temps : Les infos

Mariage de Stephen et Jane

Un téléfilm retraçant la vie de Stephen Hawking avait déjà été réalisé en 2004, avec Benedict Cumberbatch dans le rôle principal (connu pour la série Sherlock et le film Imitation Game). Ce qui est drôle c’est que Redmayne et Cumberbatch, qui ont donc partagé le même rôle, sont de bons amis dans la vie.

Bien que quasi inconnu pour le grand public, l’anglais Eddie Redmayne n’en est pas à son premier essai. Après avoir joué les rôles principaux dans les séries Les Piliers de la Terre et Birdsong, il se lance sur le grand écran avec Les Misérables, Jupiter Ascending et donc Une Merveilleuse histoire du temps, pour lequel il a été sacré meilleur acteur de l’année lors des Oscars 2015 !

Pour la préparation de son rôle, Eddie Redmayne a perdu six kilos et s’est entraîné avec un danseur pour apprendre à maîtriser son corps. Il a également rencontré des patients ayant la même maladie que Hawking. L’acteur s’est pourtant mis en danger pendant le tournage. En effet, à force de distordre son corps, il a fini par altérer l’alignement de sa colonne vertébrale.

Le scénariste Anthony McCarten a eu besoin de trois années pour convaincre la véritable Jane Wilde d’adapter son livre au cinéma. Le vrai Stephen n’est pas en reste, puisqu’il a fourni sa Médaille d’honneur et sa thèse signée à l’équipe technique pour les besoins du film.

Pour montrer de manière la plus réaliste possible l’évolution de la maladie le maquilleur Jan Sewel a créé des prothèses pour certaines parties du corps de l’acteur, comme pour ses genoux, ses épaules et ses coudes.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, un footballeur champion du monde 1998 apparaît dans le film. Il s’agit de Franck Leboeuf, qui interprète un médecin suisse.

 

Regardez la bande-annonce de « Une Merveilleuse histoire du temps » en version française

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Maximilien

Maximilien
Jeune développeur Web en quête d'aventures, je suis passionné par internet et la musique. Mais je ne refuse jamais une bonne séance cinéma seul ou avec des amis. J'en profite donc pour vous partager mes avis sur ce que j'ai aimé (ou pas) regarder.

Sharing is caring
  •  
    10
    Shares
  • 9
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Anonyme
Invité
Anonyme

L’acteur principal qui joue dans les animaux fantastiques est juste génial

La Rédaction Gold'n Blog
Invité
Laurianne

J’irai voir le film juste pour Eddie Redmayne :p