la esclava blanca poster affiche

La Esclava Blanca (L’Esclave Blanche), la telenovela colombienne

Années : 2016
Durée de la série : 62 épisodes - 1 saison
Créateur/trice(s) de la série : Juliana Barrera, Andrés Burgos, Said Chamie, Eduardo Galdo, María Helena Porta et Clauda Sánchez

Déconseillée aux moins de 10 ans

Découvrez un pan de l’Histoire, notamment de la colonisation et de la traite des esclaves en Colombie à travers Victoria, la Esclava Blanca. 

Diffusée dès 2016, La Esclava Blanca, appelée aussi L’esclave blanche ou encore Victoria, est une série colombienne historique de romance produite par la chaîne Caracol Televisión. Elle raconte le destin de Victoria, une femme élevée par les esclaves marrons en Colombie au XIXe siècle.

Synopsis de L’Esclave Blanche

la esclava blanca l'esclave blanche serie colombienne

Depuis sa plus tendre enfance à l’âge adulte, de 1821 à 1843, nous suivons les aventures de Victoria. Fille des Quintero, Victoria a été élevée par des esclaves marrons suite à l’incendie qui a ravagé l’hacienda où vivaient ses parents, propriétaires terriens et d’esclaves. Ces derniers ont été tués par l’incendie. Des années plus tard, suite à plusieurs événements, le village où vivait les esclaves marrons n’existe plus et Victoria est envoyée contre son grès en Espagne. 

Les années ont passés et Victoria est devenue une jeune femme. Grâce à un stratagème, elle parvient à revenir en Colombie. Elle se fait passer pour la Marquise de Bracamonte venue d’Europe afin d’épouser Nicolàs Parreño, puissant propriétaire terrien. Ce dernier est loin de se douter que Victoria est revenue afin d’obtenir justice et de libérer sa famille de l’esclavage.

 

Critique de La Esclava Blanca

La Esclava Blanca Nicolas eugenia

Je n’avais jamais réellement regardé de telenovela auparavant. J’en avais une mauvaise image, scénario grotesque, mauvais acting et j’en passe. Bref une idée erronée, car cette telenovela colombienne l’Esclave Blanche m’a impressionnée !

J’ai été capté du début à la fin. Le scénario nous tient en haleine tout au long des 62 épisodes. Les paysages sont magnifiques et donnent envie de voyager illico presto en Amérique du Sud. Les décors des haciendas comme de la ville de Santa Marta sont également très beaux. Plein de couleurs et de vie !

Les premiers épisodes permettent de mettre en place le contexte historique et les différents personnages. Après plusieurs ellipses temporelles, nous entrons dans le vif du sujet avec le retour de Victoria en Colombie, prête à tout pour retrouver sa famille. C’est une belle épopée que nous suivons ici dont plusieurs belles histoires d’amour. J’ai appris beaucoup de choses diverses et variées en regardant cette série, sur le pays, la colonisation espagnole, la nourriture, etc. 

Le jeu des acteurs est excellent et très crédible. Ils ont tous su montrer l’horreur de cette époque : entre étroitesse d’esprit pour les uns et injustice pour les autres. Leurs personnages sont intéressants et évoluent en fonction des événements. L’Histoire présente beaucoup d’intrigues secondaires qui permettent de découvrir les personnages sous un autre angle.

Le scénario est réaliste et ce n’est pas toujours évident. Certains passages sont durs à regarder. La traite des esclaves n’est pas la page la plus glorieuse de l’Histoire de l’Humanité. Si nous aimez ce thème, la série Roots devrait également vous plaire. Cette série aborde plusieurs sujets graves comme le racisme, l’esclavagisme, les violences conjugales, la bisexualité, etc. Certains passages sont plus légers et drôle afin de détendre l’atmosphère. 

Si vous aimez les séries historiques et romantiques, vous risquez d’adorer Victoria : La Esclava Blanca. Je vous recommande chaudement cette telenovela ! 

 

Les infos autour de L’Esclave Blanche

la esclava blanca miguel victoria

 

« Quand on m’a proposé de tourner cette série…je n’ai pas pu dire non. Je ne pouvais pas refuser l’opportunité de raconter une histoire sur l’esclavage en Colombie. Il s’agit de remonter aux temps anciens, aux origines de notre culture, de notre histoire […] c’est découvrir un monde qu’on a connu qu’à travers les textes scolaires. » explique Liliana Bocanegra, réalisatrice de La esclava blanca dans une interview.

 

L’Esclave Blanche est la série la plus chère de l’histoire de la télévision colombienne. En effet, ce sont presque dix millions de dollars ont été dépensés ! Pour vous donner un ordre d’idée, elle est plus chère que la production de la 3e saison d’El Capo ou de la série américano-colombienne Pablo Escobar, le patron du mal

Toujours dans une interview, Liliana Bocanegra explique qu’elle voulait présenter les origines de la culture Colombienne à travers l’histoire de l’esclavage en Colombie et de la colonisation espagnole. Ce sont des sujets qui ne sont présentés que via la littérature et c’est pourquoi, elle a voulu se lancer dans un tel projet. 

La série a été tournée en Colombie, notamment sur la côte caraïbe où se déroule le scénario. Ainsi, afin de représenter la Colombie du XIXe siècle, le tournage a eu lieu dans les villes de Santa Marta, Carthagène des Indes, Valle del Cauca, Bogota, La Guajira et Medellín. 

 

Le casting de l’Esclava Blanca

Les actrices et les actrices sont :

  • Nerea Camacho : Victoria Quintero / Lucía Alvarez Parreño – La Marquise de Bracamonte
  • Orián Suárez : Miguel Parreño
  • Miguel de Miguel : Nicolás Parreño
  • Modesto Lacen : Tomás Aragón Yepes
  • Norma Martinez : Doña Adela Vda. de Parreño
  • Ricardo Vesga : Enrique Morales 
  • Viña Machado : Eugenia Upton
  • Miroslava Morales : Lorenza Aragón Yepes / Ayutunde
  • Andrés Suárez : Capitaine Francisco Granados 
  • Mauro Donetti : Général Fidel Márquez
  • Luciano D’Alessandro : Alonso Márquez 
  • Natasha Klauss : Ana de Granados
  • Ana Mosquera : Milagros
  • Paola Moreno : Remedios
  • Carrell Lasso : Trinidad
  • Cristina García : Isabel «Isabelita» Parreño
  • Andrés Parra : Gabriel Márquez

 

La bande-annonce de L’Esclave Blanche

Découvrez le trailer de la Esclava Blanca en version originale : 

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Laurianne
Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring
  •  
    5
    Shares
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •