generation_war_affiche

Generation War, la critique de la série de guerre

Années : 2013
Durée de la série : 3 épisodes - 1 saison
Créateur/trice(s) de la série : Philipp Kadelbach

J’ai découvert Generation War grâce au bouche à oreille et vraiment, merci les amis ! Enfin une série allemande qui relate l’histoire de cinq amis durant la seconde guerre mondiale, c’est tellement rare. D’autant plus que cette histoire est issue d’une histoire vraie. Sous le format 3×90 minutes, cette mini-série a été réalisé d’une main de maître par Philipp Kadelbach, qui a également réalisé « Hindenburg : l’ultime Odyssée » en 2011.

Passionné(e) par la Seconde Guerre Mondiale ? Vous adorerez Generation War, mini série allemande racontant les destins de cinq amis de 1941 à 1945.

 

Generation War, série issue d’une histoire vraie

Generation War1
Les personnages de Generation War

Unsere Mütter, unsere Väter est le titre original de la série qui signifie en français « Nos mères, nos pères ». Diffusé en 2013, Generation War raconte, du point de vue allemand, le destin de cinq amis âgés d’une vingtaine d’années de 1941 à 1945. Autant dire qu’il va y avoir des bouleversements dans leurs vies. J’ai d’ailleurs grandement apprécié le fait que ça soit du point de vue allemand, ça change de celui américain et surtout de celui français.

Ainsi, Wilhelm et Friedhelm, frère cadet de ce premier, vont partir ensemble sur le Front de l’Est avec la Wehrmacht. Wilhelm est d’ailleurs vétéran de la Wehrmarcht, il a combattu lors des campagnes de Pologne et de France. Charlotte qui souhaite soutenir les soldats sur le front, décide, elle, de devenir infirmière militaire. Également surnommée Charly, elle a des sentiments pour Wilhelm mais n’a jamais osé lui dire. Quant à Greta, elle veut vivre loin des affrontements en restant avec son petit ami Viktor à Berlin. Elle souhaite du plus profond d’elle même devenir chanteuse. Viktor, qui est juif, est fils de tailleurs autrefois très réputés. Ses parents ne se rendent pas compte de ce que prépare Hitler envers les juifs, ou ne veulent pas l’entendre. Quoi qu’il en soit, leurs destins sont scellés.

 

Generation War, la critique de la série

Katharina Schuttler as Greta in Phillip Kadelbach’s GENERATION

 Je vous conseille grandement cette série, non seulement parce qu’elle a existé, mais aussi pour le point de vue allemand sur la Seconde Guerre Mondiale. Non les allemands n’étaient pas tous pro Hitler, oui beaucoup subissaient. On y découvre certaines lois, du genre « marche ou crève, adhère ou soit fusillé », personnellement je ne savais pas qu’elles existaient. Bref.

Une partie non négligeable de la série se déroule en Pologne.

Generation War est une série inspirée d’une histoire vraie dont pour le coup le scénario ne peut pas être meilleur, les effets spéciaux sont très bien réalisés et le casting, très bon. Je ne peux que vous la conseiller !

 

Generation War

Cette mini-série est, selon moi, quelque peu imprévisible. Les retournements de situation sont prenantes, on s’attend à tout sauf à ça.

Vous retrouverez dans le générique de fin du dernier épisode les dates de naissance et de décès (pour celles et ceux qui le sont) pour chacun des personnages principaux.

En définitive, passionné de la seconde guerre mondiale ou non, je vous recommande cette mini-série. Mine de rien, on apprend pas mal de choses grâce à Génération War notamment le point de vue allemand et leur désillusion.

 

La bande annonce de Generation War 

Visionnez la bande d’annonce, et laissez vous tenter ! (Désolée, je ne l’ai pas trouvé en français, ni en sous-titré)

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Laurianne
Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring
  •  
    4
    Shares
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lulu
Invité
Lulu

Je pense me laisser tenter quand je chercherai une série à regarder le soir ! Pour l’instant, je suis en plein visionnage de Friends (pas vraiment la même ambiance ^^)