La maison au bout de la rue, le film d’horreur avec Jennifer Lawrence

La maison au bout de la rue, le film d’horreur avec Jennifer Lawrence

Sorti en 2012, du titre original “House at the End of the Street”, La Maison au bout de la rue est un film de production américano-canadienne de Mark Tonderai (Hush, L’Ombre du harcèlement).

Premier film d’horreur pour la belle Jennifer Lawrence, découvrez La Maison au bout de la rue !

T-shirts cinéma et TV
tostadora-tshirt-film-serie-colonne-droite

 

La maison au bout de la rue, le thriller horrifique

la-maison-au-bout-de-la-rue-house-at-the-end-of-the-street

En bénéficiant d’une maison au loyer très bas, Elissa et sa mère quittent Chicago et emménagent à Woodshire. Après avoir rencontré ses voisins, elles apprennent rapidement que si les prix sont si bas, ce n’est pas le fait du hasard. La fille de la maison voisine a assassiné ses parents. Depuis, le fils aîné, Ryan, est revenu habité dans la maison de ses parents. Quant à sa sœur, personne ne l’a jamais revu, certains disent qu’elle est morte, d’autres disent qu’elle vit dans la forêt… 

Elissa est incarnée par la sublime Jennifer Lawrence (Winter’s BoneX-Men : Le CommencementHunger GamesHappiness TherapyHunger Games : L’Embrasement, American BluffX-Men: Days of Future Past,…). Quant à sa mère, elle est interprétée par l’actrice américaine Elisabeth J. Shue (Karaté Kid, Retour vers le futur 2, Retour vers le futur 3,…). Ryan Jacobson est joué par Max Thieriot (Bates MotelJumperLes Petits Braqueurs,…).

 

La maison au bout de la rue : La critique

la-maison-au-bout-de-la-rue-house-at-the-end-of-the-street

Ce film est définitivement plus un thriller qu’un film d’horreur. Cependant, le concept est vraiment génial ! Une fois qu’on comprend qu’on s’est fait berner du début à la fin, qu’on comprend le fin mot de l’histoire, on réalise l’horreur de l’affaire, de ce double meurtre et ce qui a suivi. Le scénario est vraiment génial, il remet en question tout ce qu’on pensait avoir compris, tout ce qu’on pensait acquis.

Le rythme monte crescendo, on veut savoir. On sent le truc louche mais notre instinct nous trompe. L’ambiance est oppressante, on ne voit pas le temps passé. La fin est prenante, j’étais bouche bée ! Les rebondissements nous prennent aux tripes, tout simplement parce qu’ils ne sont pas prévisibles et qu’ils changent totalement la donne.

Ce qui est vraiment dommage, c’est qu’il ne fasse pas peur. Certaines scènes sont filmées caméra à l’épaule. Elles ne parviennent pas à nous apeurer assez. En tout cas, pas autant qu’un film d’horreur et il a été vendu comme tel. Néanmoins, cette histoire vaut le coup d’être vue tellement elle est originale, crédible et dérangeante. 

 

La maison au bout de la rue : Les infos

la-maison-au-bout-de-la-rue-house-at-the-end-of-the-street

Le film a essentiellement été tourné à Ottawa, la capitale du Canada ! Au cours du film, vous pouvez écouter Jennifer Lawrence chanter et elle chante bien tout comme Hunger Games la Révolte

Film à petit budget, il a pourtant bien fonctionné de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, bien que La Maison au bout de la rue ait été tourné en 2010, il est sorti après les super-productions de X-men : Le  commencement et du fameux premier opus de Hunger Games.

 

Voici la bande d’annonce du film La maison au bout de la rue en version française :

Video Thumbnail

T-shirts cinéma et TV

Bonjour ! Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Merci beaucoup pour votre vigilance et votre aide :)

Je donne mon avis !

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de

La maison au bout de la rue, le film d’horreur avec Jennifer Lawrence

par Laurianne Temps à lire : 2 min
0

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :