the handmaid's tale serie affiche poster

The Handmaid’s Tale : La Servante écarlate

Années : 2017 - en cours
Durée de la série : 10 épisodes - 1 saison
Créateur/trice(s) de la série : Bruce Miller

Une amie m’avait parlé de cette série The Handmaid’s Tale et je la remercie grandement ! C’est une excellente surprise que cette série dystopique assez perturbante…

Chargement...

Diffusée dès 2017, The Handmaid’s Tale est une série de science-fiction dystopique américaine créée par Bruce Miller. Il est connu pour avoir travaillé sur la série The 100 et Eureka. Cette série est l’adaptation du livre « La Servante écarlate » publié en 1985 et écrit par Margaret Atwood.

 

Synopsis de The Handmaid’s Tale

the handmaid's tale serie promo future is a fucking nightmare

Dans ce qui était autrefois les Etats-Unis, nous suivons l’histoire de femmes au destin tracé par la nouvelle société de la République de Gilead. 

Le taux de natalité devenu quasi nul, un mouvement s’est mis en place sous le nom de la République de Gilead. Les femmes ont perdu leurs droits. Désormais, elles peuvent uniquement être : 

  • des Épouses. Il s’agit des femmes mariées aux dirigeants de la nouvelle République ;
  • des Marthas. Ce sont les femmes stériles. Elles sont chargées de gérer la maison de leur maître, un dirigeant. Cuisinière, femme de ménage, intendante, elles sont devenues des domestiques de maison ;
  • des Servantes. Faisant partie des dernières femmes fertiles, elles sont dédiées à la reproduction.

C’est ainsi que nous suivons June Osborne. Mariée et maman d’une petite Hannah, elle va devenir contre son gré, une servante. S’appelant désormais Offred, elle va vivre au sein de la maison du Commandant Waterford afin qu’elle apporte le miracle tant attendu : un enfant. 

 

Critique de The Handmaid’s Tale

the handmaid's tale serie 2

Diaboliquement dystopique, The Handmaid’s Tale pourrait être un long épisode de Black Mirror (bien qu’il manque la part de la technologie dans tout ça). Il s’agit d’une excellente adaptation du roman éponyme de la canadienne Margaret Atwood. C’est rare que je le dise mais cette série est un véritable chef d’oeuvre et je vais vous expliquer pourquoi. 

Originale, captivante, avec une dose de suspens et de rebondissements, la série a le don de vous captiver. Pourtant dotée de très peu d’actions, elle nous plonge cependant dans un univers oppressant, pesant ou tout est réglé comme une horloge. Il est difficile de ne pas réagir face à autant d’injustice, de cruauté. Certains passages m’ont glacé le sang. D’autres m’ont fait détourner le regard. Elle fait froid dans le dos ! À aucun moment, je ne me suis dit « ce n’est pas crédible », bien au contraire. Nous pourrions basculer assez aisément dans un univers similaire où des fanatiques prendraient le pouvoir – certain pays et région l’ont déjà fait -. Le système employé par le mouvement pour prendre le pouvoir et instaurer leur régime est vieux comme le monde : objectifisation de la femme, régime de la terreur, isolement des individus, système de castes, délation,…

Côté visuel, la photographie est magnifique, les contrastes notamment. Le montage est également remarquable avec les plans larges et plans rapprochés sur les visages des personnages en proie à la terreur, la panique, la souffrance, le doute, le désarroi,… 

Les acteurs sont excellents. Deux sont sortis du lot selon moi : Elisabeth Moss et Alexis Bledel. Elles ont admirablement incarné leur personnage. Elles m’ont fait vibrer dans cette horreur et méritent amplement des récompenses pour leurs interprétations. 

Je vous recommande vivement cette série. On ne peut rester insensible aux messages qu’elle transmet tant elle est réaliste et marquante, tant elle pourrait arriver à notre propre société. Bouleversante, prenante, parfois insoutenable, The Handmaid’s Tale fait réfléchir ! 

 

Les infos de The Handmaid’s Tale 

the handmaid's tale serie

Dans le roman original de Margaret Atwood, le véritable prénom d’Offred n’est pas révélé. 

Le roman dont est adapté la série, avait déjà été adapté cinématographiquement en 1990 en France. Le titre français est « La servante écarlate ». Dans le film, le prénom Avant-Gilhead d’Offred est Kate. 

June se fait appeler « Offred » lorsqu’elle est affectée à la maison de Fred Waterford. Pourquoi ? « Of Fred », en français « De Fred » ou « À Fred » représente le lien d’appartenance entre June et Fred Waterford. 

 

Le casting de The Handmaid’s Tale 

Découvrez les acteurs et actrices de la série :

  • Elisabeth Moss (À la Maison-Blanche, Mad Men, Top of the Lake,…) incarne Offred / June ;
  • Samira Wiley (Orange is the new black,…) interprète Moira ;
  • Joseph Fiennes (American Horror Story, Flashforward,…), le frère de Ralph Fiennes, joue le Commander Fred Waterford ;
  • Yvonne Strahovski (Chuck, DexterThe Astronaut Wives Club,…) incarne Serena Joy Waterford ;
  • Max Minghella (The Social Network, The Mindy Project,…) interprète Nick ;
  • Ann Dowd (Compliance,…) incarne Tante Lydia ;
  • Amanda Brugel (Seed, Paradise Falls,…) joue Rita ;
  • Madeline Brewer (Orange Is the New Black, Hemlock Grove, Black Mirror,…) incarne Janine ;
  • O. T. Fagbenle (Looking, The Interceptor, The Five,…) interprète Luke ;
  • Alexis Bledel (Gilmore Girls, Sin City,…) incarne Ofglen / Emily. 

 

La bande annonce de The Handmaid’s Tale 

Découvrez le trailer de The Handmaid’s Tale en version originale sous-titrée française : 

Vous aussi donnez votre avis !

Article rédigé par Laurianne

Laurianne
Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilise régulièrement et qui ravissent mes proches !