shameless-us-affiche

Shameless, la série US unique en son genre

Années : 2011 - En cours
Durée de la série : 102 épisodes - 9 saisons
Créateur/trice(s) de la série : John Wells

L’histoire de la famille de Franck Gallagher, ivrogne et chômeur, et des galères autres situations loufoques auxquelles ses enfants sont confrontés pour joindre les deux bouts.

Quand certaines séries, véritables blockbusters dans leur domaine tels que Game Of Thrones, The Walking Dead, Arrow et Vikings se battent pour conserver leur public à coup de scénari toujours plus dramatiques ou trash, une série parvient à se démarquer en jouant sur un tout autre tableau : Shameless.

Véritable pépite unique en son genre, Shameless est une série américaine adaptée de la série anglaise du même nom apparue en 2011 sur les écrans.

Créée par John Wells (New York 911, A Vif,…), elle raconte la vie d’une famille, les Gallagher, pour qui le quotidien est loin d’être tranquille.

 

Shameless : le synopsis de la série

la-famille-gallagher shameless

 

La série Shameless narre donc le quotidien des Gallagher pour qui joindre les deux bouts est un défi de tous les jours. En effet, le père de famille, Franck, joué par William H. Macy (Cake, Jurassic Park 3) a pour seule ambition la glande et la picole. Ainsi, il se contente de profiter du système en vivant sur ses indemnités d’assurance maladie et sur les allocations de la famille. Ne se souciant jamais de ses enfants, il ne s’en occupe jamais. Il laisse le soin de leur éducation à Fiona (Emmy Rossum, vue dans Mystic River et Sublimes créatures), l’aînée de la famille. Âgée de 20 ans, elle doit tenir la maison à bout de bras, élever cinq enfants et parvenir à payer les factures. Il s’agit d’un véritable substitut maternel pour les enfants suite à l’abandon de leur mère.

Heureusement pour l’aider, elle peut compter sur Veronica (Shanola Hampton) et Kevin (Steve Howey, vu dans la série Sons of Anarchy), des voisins à la sexualité débridée, qui n’hésitent pas à lui donner un coup de main.

Concernant le reste de la tribu, Ian (Cameron Monaghan) et Lip (Jeremy Allen White) sont les deux ados de la famille pour qui la vie est loin d’être facile. Ian doit cacher son homosexualité à sa famille (seul Lip est au courant) et Lip essaie d’aider la famille en passant des examens à la place d’autres étudiants de son lycée, afin de gagner un peu d’argent.

Les deux plus jeunes, Carl (Etan Cutkosky) et Debbie (Emma Kenney vue aussi dans Boardwalk Empire) sont très différents. Debbie fait son possible pour soutenir la famille et reste toujours positive. Malgré son côté très mignon, elle est loin d’être stupide et sait obtenir ce qu’elle veut. A l’inverse, Carl me fait beaucoup penser au personnage de Reese dans Malcolm. En effet, il est une véritable boule d’agressivité sur pattes qui ne sort jamais sans sa batte de base-ball.

Enfin, le petit Liam âgé de trois ans est le bébé de la famille.

Alors oui, c’est vrai que là ça fait plus penser aux Misérables qu’autre chose. Mais justement, Shameless parvient à dédramatiser en enchaînant les situations loufoques.

 

Shameless : la critique

Totalement barrée, géniale, originale, drôle, voici l’ensemble des adjectifs qui me viennent à l’esprit en parlant de Shameless. En effet, au lieu de tomber dans le pathos, la série se révèle très drôle, ce qui est plutôt rare de nos jours pour une série je trouve (hormis The Big Bang Theory peut-être). Les situations sont plus absurdes les unes que les autres. Parmi l’une d’elles, on retrouve Franck qui, poursuivi par des hommes à qui il doit de l’argent, se fait passer pour mort. S’ensuit toute une démarche pour voler un cercueil, organiser une fausse veillée funèbre etc.

Ainsi, la série se base sur un humour résolument provocant qui n’est pas sans rappeler la série Malcolm d’ailleurs. Les épisodes sont très bien rythmés et l’existence d’un fil scénaristique nous tient en haleine. Alors oui certes, pas autant que Game of Thrones, mais on se demande toujours comment Franck va parvenir à se sortir du pétrin.

Au-delà de l’humour, la série est également très touchante. Je ne peux pas prendre d’exemple pour cet aspect, no spoilers oblige, mais ça nous permet de voir à quel point cette famille reste soudée malgré les galères.

Enfin, le jeu d’acteur de William H. Macy qui interprète Franck Gallagher est vraiment impressionnant. Je ne doute pas qu’il puisse, à l’image de Bryan Cranston dans Breaking Bad, jouer aussi des rôles plus dramatiques et sombres.

Bref, le seul conseil que je puisse vous donner est de foncer regarder la série Shameless qui est le remède idéal après une journée difficile. Et je crois que pas mal de gens sont d’accord avec moi puisque la série entame sa sixième saison en janvier !

Autre chose : ne regardez pas la série avec votre petit frère ou votre petite soeur : ça baise, ça picole et ça s’insulte quand même pas mal chez les Gallagher !

 

Shameless : les infos

  • La musique du générique de Shameless (« The luck you got », que j’adore personnellement) n’a pas été réalisée par un groupe de novices. En effet, le groupe The High Strung a enregistré pas moins de 15 albums.
  • Afin d’apporter du réalisme à l’histoire de la série, John Wells s’est entouré d’une équipe douée pour la comédie mais possédant également un passé particulier. Ainsi, l’un des membres de l’équipe a dû vivre sans père, tandis qu’un autre a vécu dans la pauvreté comme les personnes de la série.
  • L’histoire de la série originale Shameless tournée en Angleterre entre 2004 et 2013, s’inspire directement de la vie de son créateur, Paul Abbott. Ce dernier a lui-même vécu au sein d’une fratrie de huit enfants.

 

Pour mieux vous faire une idée, voici la bande-annonce de la saison 1 :

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Lucille

Lucille
Passionnée de cinéma et de séries, j'ai un avis sur tout ! Pour moi, le web représente un formidable moyen d'expression mais aussi un terrain d'échange entre internautes.

Littéraire convaincue, j'ai toujours un livre dans mon sac !

Sharing is caring
  •  
    4
    Shares
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

Je donne mon avis !

avatar
  S’abonner  
Notifier de