HOUSE OF CARDS affiche poster

House of Cards, la politique américaine du bout des doigts

Années : 2013 - En cours
Durée de la série : 73 épisodes - 6 saisons
Créateur/trice(s) de la série : Beau Willimon

Déconseillée aux moins de 10 ans

Découvrez le parcours politique de Frank Underwood qui aspire à devenir président des Etats-Unis d’Amérique quoi qu’il en coûte. 

Diffusée à partir de 2013, House of Cards est une série de production américaine réalisée par Beau Willimon (Les marches du pouvoir,…). Elle est l’adaptation de la série britannique House of Cards de 1990, elle-même adaptée du roman de Michael Dobbs.

La série raconte l’histoire de Frank Underwood, un homme politique machiavélique aux ambitions démesurées.

Synopsis de House of Cards, la série Netflix

house of cards netflix promo poster

Dans House of Cards, nous suivons l’histoire de Frank Underwood. Lui et sa femme Claire ont de grandes ambitions dans leurs carrières respectives. Lui est un élu démocrate à la Chambre des représentants, mais également un whip de la majorité. 

Pour gagner en pouvoir, il n’a pas hésité à passer un accord avec Garret Walker afin que ce dernier devienne président des Etats-Unis d’Amérique. En retour, Garret promet de le nommer secrétaire d’état. Cependant, Frank va apprendre par Linda Vasquez, la chef de cabinet du président, que Garrett n’entend pas respecter ses engagements.

Le couple Underwood voit rouge : lui se voyait déjà secrétaire d’état et elle, comptait utiliser la renommée de son époux pour étendre ses activités. Ni une ni d’eux, ils vont s’allier afin d’obtenir coûte coûte les postes, contrats et projets tant convoité. 

Pour y parvenir, il va être en quête de personnes utiles mais manipulables à exploiter à sa guise, comme Zoe Barnes, une jeune journaliste qui n’a pas froid aux yeux, ou encore Peter Russo, le député de Pennsylvanie. Tous les moyens sont bons pour arriver au sommet. 

 

La critique de House of cards

house of cards franck underwoods
Frank Underwoods (Kevin Spacey) brisant le 4e mur

D’habitude ce genre de série peut très rapidement devenir pénible à regarder au bout de quelques minutes, avec une histoire reprise des centaines de fois. Mais House of Cards sort du lot, et c’est pour ça que je vous en parle aujourd’hui.

L’histoire de Frank Underwood est déjà passionnante, mais elle est aussi racontée avec brillo. Pas besoin de connaître parfaitement le fonctionnement de la politique américaine, aussi complexe soit-elle, pour comprendre ce qu’il se passe. Nous découvrons avec curiosité, étonnement, stupeur et souvent avec dégoût, l’envers de la politique américaine. De nombreux thèmes sont traités – et sans détour ni langue de bois : manipulations, chantages, trahisons, sexe, drogue, meurtre, etc. Jusqu’où sont prêts à aller le couple Underwood et son équipe ? 

Le scénario, bien que fictif, me pousse finalement à faire un parallèle avec ce qui se passe ou s’est passé dans les gouvernements et partis politiques du monde entier. Les rebondissements sont bel et bien présents, car rien n’est acquis et surtout, tout plan peut tomber l’eau jusqu’au dernier instant. Le rythme de la série reste continue si bien que seule la tension monte et aucun élément ne laisserait présager événement libérateur que tout le monde attend. Pas de baisse d’intensité ou qualité à prévoir donc selon les épisodes !

Le jeu d’acteur de Kevin Spacey est vraiment impressionnant. Il m’avait déjà bluffé avec le rôle de Lester Burnham dans American Beauty. Il a un charisme fou qui lui donne une crédibilité totale dans ce rôle de politicien particulièrement ambiguë et machiavélique. Par ailleurs, le fait qu’il brise régulièrement le 4e mur donne une dimension très intéressante à son personnage. Alors que nous pourrions simplement supposer ce qu’il ressent et ce qu’il compte faire, nous découvrons une autre facette de lui et ce qu’il pense réellement.

La série peut aussi compter sur Robin Wright, qui sera d’ailleurs l’actrice principale dans dernière saison de la série. La psychologie des personnages est fabuleux, tout comme leur développement. C’est très intéressant de les voir évoluer au fil des épisodes, changeant selon événements qui leur arrivent. 

Je ne peux que vous conseiller la série Netflix House of Cards !

 

Les infos autour de House of cards

Les deux premières saisons de la série ont été tournées dans le Maryland Aux États-Unis et au Canada, les treize épisodes ont été proposés d’un seul coup en streaming par Netflix. Le tournage de la troisième saison a subi quelques contretemps suite à de nouvelles lois d’imposition des salariés qui a poussé la production à dans un premier temps changer de lieu de tournage et repousser le tournage de plusieurs mois. Suite à un accord, il est finalement décidé que le lieu restera le Maryland. 

En 2015, alors que les fans attendaient patiemment la nouvelle saison de House of Cards, Netflix a mis en ligne par accident cette fameuse 3e saison et ce, pendant une trentaine de minutes !

La série est constituée de 13 épisodes par saison sauf pour la 6e saison, qui est la dernière et qui compte uniquement 8 épisodes. 

En 2017, suite aux accusations d’harcèlement sexuel à l’encontre de l’acteur principal, Kevin Spacey, la production choisit de suspendre le tournage de la saison 6 et plus tard, d’écarter l’acteur de cette saison. Elle en profite pour annoncer au cours d’un communiqué que plusieurs spin-off sont en cours de réaliser pour prendre la relève après l’arrêt de la série. L’une d’entre eux serait centrée sur Doug Stamper.

 

Le casting de House of cards

house of cards personnages

Les acteurs principaux de la série sont : 

  • Kevin Spacey (Usual Suspects, Seven, L.A. Confidential, American Beauty, Baby Driver,…) joue Francis J. Underwood ;
  • Robin Wright (Santa Barbara, Incassable, Forrest Gump, Princess Bride,…) incarne Claire Underwood, la femme de Francis ;
  • Michael Kelly (Person of Interest, L’Échange,…) interprète Douglas Stamper ; 
  • Nathan Darrow joue Edward Meechum ;
  • Mahershala Ali (Luke Cage, Les 4400, L’Étrange Histoire de Benjamin Button, Moonlight,…) interprète Remy Danton ;
  • Derek Cecil (Banshee, Treme, Pasadena,…) prend les traits de Seth Grayson ;
  • Molly Parker (Deadwood, Hollywoodland,…) incarne Jacqueline Sharp ;
  • Michel Gill (Mr Robot,…) joue Garrett Walker ;
  • Jayne Atkinson (24h chrono, Esprits criminels,…) incarne Catherine Durant ;
  • Boris McGiver (Person of Interest, Lincoln, New York Taxi, La Panthère rose,…) joue Tom Hammerschmidt ;
  • Elizabeth Marvel (Washington Police, Homeland,…) interprète Heather Dunbar ;
  • Rachel Brosnahan (The BlacklistManhattan, Unborn, Sublimes Créatures,…) joue Rachel Posner ;
  • Sakina Jaffrey (New York 911,…) interprète Linda Vasquez ;
  • Sebastian Arcelus (Madam Secretary, Ted 2,…) joue Lucas Goodwin ;
  • Jimmi Simpson (WestworldPsych : Enquêteur malgré lui,…) joue Gavin Orsay ;
  • Kristen Connolly (La Cabane dans les bois, Zoo,…) incarne Christina Gallagher ;
  • Gerald McRaney (Facing Kate, Southland, Jericho, Major Dad, Simon et Simon,…) interprète Raymond Tusk ;
  • Kate Mara (Everwood, American Horror Story, Nip/Tuck, Shooter, tireur d’élite, 127 heures, Seul sur Mars, Les Quatre Fantastiques,…) incarne Zoe Barnes ;
  • Neve Campbell (Saga ScreamSexcrimes,…) interprète Leann Harvey ;

 

La bande-annonce de House of cards

Découvrez le trailer de la série en version originale sous-titrée français : 

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring
  •  
    9
    Partages
  • 4
  • 1
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •