the white princess poster affiche serie historique

The White Princess, la mini série historique

Années : 2017
Durée de la série : 8 épisodes - 1 saison
Créateur/trice(s) de la série : Emma Frost

Comment ne pas regarder la suite de The White Queen ? Suite de la Guerre des deux Roses, elle retrace l’histoire de la fille d’Elisabeth Woodwille et d’Edward IV d’Angleterre, future Reine d’Angleterre. 

Créée en 2017, la série The White Princess est basée sur le roman éponyme de Philippa Gregory de 2013 du même nom. 

 

Le synopsis de The White Princess 

The-White-Princess-Episode-2-Is-Lizzie-Keeping-A-Huge-Secret

The White Princess relate l’accession au trône de Henry VII et son mariage avec Elizabeth de York, fille d’Edouard IV et d’Elizabeth Woodville, au XVème siècle. Ce mariage met un terme à la Guerre des deux Roses, une guerre civile affrontant les Lancaster et les York depuis des décennies.

Mariée à un homme qu’elle déteste, Elizabeth de York est au coeur de complots menés par sa mère. Cette dernière n’hésite pas à défier l’autorité du règne Tudor. Henri de son côté est également au centre des machinations de sa mère, Margaret Beaufort. Les manigances des mères des deux époux risquent de mettre à mal la paix fragile au sein du Royaume mais aussi le mariage de Elizabeth et Henri, que tout oppose.

 

La critique de The White Princess 

The-White-Princess-jodie-comer-as-elizabeth-of-york-michelle-fairley-as-lady-margaret-beaufort-1200x520

J’attendais avec impatience la suite de The White Queen, mini-série j’avais absolument adoré ! Je vous en avais déjà touché un mot avec les premières images de la série qui ont été diffusées il y a quelques mois de cela.
 
J’avoue qu’au début j’ai eu du mal. Qui est qui ? La distribution a complètement changé excepté pour le personnage de Cécile de York, la grand mère d’Elisabeth d’York ! J’apprécie tellement la première saison et son casting que j’ai eu beaucoup de mal à m’adapter aux nouveaux acteurs. Ceci dit, on s’y fait vite et je suis ravie d’avoir pu découvrir le nouveau casting. 
 
La musique est toujours aussi magnifique et parvient à installer un climat tendu et chevaleresque à cette fresque historique. L’intro que j’adore est la même que la saison précédente bien que les animations ont changé pour représenter la rose Tudor. Cette dernière est composée de la rose rouge des Lancaster et la rose blanche des York. 
 
Les intrigues sont toujours aussi intenses et passionnantes. Jusqu’au bout nous allons de rebondissements en rebondissements. Les amoureux d’Histoire seront un peu déçus de certaines tournures d’intrigue et d’événements car ici, il s’agit d’une fiction historique. Certains événements historiques ont été remaniés voire inventés par les scénaristes. Un peu trop peut-être.
L’histoire de base est pourtant forte intéressante. Henri a peut être conquis un trône mais le clan Yorkiste est toujours aussi puissant et refuse ce Tudor comme Roi. 
 

Le personnage d’Elisabeth est attachant et a un tempérament avant-gardiste pour l’époque. Bien loin d’être la fille sage et obéissante, elle est cependant perdue entre sa loyauté envers sa mère et ses enfants. Jodie Comer est excellente dans ce rôle. J’ai cependant trouvé dommage que l’histoire ne soit pas plus centrée sur sa vision des événements comme ce fut le cas pour sa mère dans The White Queen. 

J’ai beaucoup apprécié le duo Jasper Tudor et Margaret Beaufort, que j’avais déjà adoré observer dans la première saison. Michelle Fairley nous présente une Margaret Beaufort bien différente de la précédente qui était incarnée par Amanda Hale. Elles sont toutes les deux parvenues à interpréter un personnage véritablement pieux et manipulateur pour le moins difficile à jouer. Suki Waterhouse qui incarne Cécile de York (Cécily of York dans la version originale), la soeur d’Elisabeth, a su pleinement jouer le rôle de la garce. Elle a bien su m’irriter. D’ailleurs, j’aurais plus vu cette actrice dans Reign que dans cette mini-série.

 
La série Les Tudors racontent l’histoire du fils d’Elisabeth d’York et d’Henri Tudor. 
 
Si vous avez apprécié la saison précédente, je ne peux que vous conseiller The White Princess. C’est une excellente série historique (attention fiction historique) qui nous présente une version de l’Histoire britannique.

 

Les infos autour de The White Princess 

The-White-Princess-Episode-8-Is-The-Boy-Really-Lizzies-Brother-Prince-Richard-Cathy-Richard

 

The White Princess compte une seule actrice qui était présente au casting de The White Queen : Caroline Goodall. L’actrice britannique incarnait la Duchesse de York, Cécile (en version originale : Duchess Cecily). Il s’agit de la grand-mère d’Elisabeth de York. 

 
Les fans de Game of Thrones auront reconnu trois actrices : 
  • Michelle Fairley qui joue ici Margaret Beaufort et incarnait Catelyn Stark ;
  • Essie Davis qui interprète ici la Reine mère Elisabeth (Elisabeth de Woodville) et incarnait Lady Crane dans GoT ;
  • Et enfin, Rebecca Benson qui joue Margaret Plantagenet (la cousine de l’héroine) et interprétait Talla Tarly, la soeur de Sam. 
 

La série a été tournée en juin 2016 à Bradford on Avon, Bristol, au château de Berkeley, à la Cathédrale de Gloucester, au village de Lacock, à la Cathédrale de Salisbury et dans la ville de Wells. 

 

Le casting de The White Princess 

Découvrez les acteurs principaux de la série ci dessous :

  • Jodie Comer (Journal d’une ado hors norme, Thirteen,…) incarne Elisabeth de York, la Reine d’Angleterre, surnommée « Lizzie »; 
  • Rebecca Benson (The Crown,…) joue Margaret Plantagenêt, la cousine paternelle de la Reine, la soeur de Teddy, surnommée « Maggie » ;
  • Jacob Collins-Levy (Glitch,…) interprète Henry VII, le Roi d’Angleterre, le mari d’Elizabeth ;
  • Kenneth Cranham (Rome, Walkyrie, Maléfique,…) joue l’évêque John Morton, le confident de la mère du Roi ;
  • Essie Davis (Miss Fisher enquête, Matrix Reloaded, Matrix Revolutions, La Jeune Fille à la perle, Australia, Mister Babadook,…) as la reine douairière Elisabeth Woodville, la mère de la Reine ; 
  • Rossy de Palma (Prêt-à-porter, La Fleur de mon secret, Étreintes brisées,…) incarne Isabelle I de Castille, la Reine de Castille ; 
  • Richard Dillane (Casualty,…) prend les traits de Thomas Stanley, le mari de Margaret Beaufort ;
  • Anthony Flanagan (The Terror, The VillagePrisoners Wives, Shameless,…) interprète Francis Lovell, un défenseur du clan York ; 
  • Patrick Gibson (The OA, The Passing Bells,…) interprète Perkin Warbeck, a pretender to the English crown and husband of Cathy Gordon
  • Caroline Goodall (Berlin StationMrs Biggs,…) incarne Cécile Neville, Duchesse de York, la grand mère paternelle de la Reine Elisabeth. 
  • Amy Manson (Being Human, La Confrérie de l’étrangeOnce Upon a Time, Atlantis,…) incarne Catherine Gordon, surnommée « Cathy », la femme de Perkin Warbeck ;
  • Adrian Rawlins (Prisoners’ Wives, Dickensian,…) prend les traits de John de la Pole, le Duc de Suffolk ;
  • Vincent Regan (300Troie, Le Choc des Titans, The Royals,…) interprète Jasper Tudor, l’oncle du Roi Henri ; 
  • Suki Waterhouse incarne Cécile d’York, la soeur de la Reine ;
  • Joanne Whalley (Willow, The Borgias,…) as Marguerite d’York, Duchesse de Bourgogne, la tante paternelle de la Reine ;
  • Andrew Whipp joue Sir Richard Pole, le mari de Magaret Plantagenêt ;
  • Michelle Fairley (Game of Thrones, Suits, avocats sur mesure, 24 heures chrono, Harry Potter et les Reliques de la Mort, Au cœur de l’océan,…) incarne Margaret Beaufort, la mère du Roi. 

 

La bande annonce de The White Princess

Découvrez le trailer en VOSTFR de la série The White Princess :

Nos articles qui pourraient vous plaire

Article rédigé par Laurianne

Laurianne
Passionnée de Web, de film et de série, pourquoi ne pas lier le tout ? Je vous propose les films et séries du moment, mais aussi les recettes que j'utilisent régulièrement et qui ravissent mes proches !

Sharing is caring
  •  
    43
    Shares
  • 6
  •  
  •  
  • 37
  •  
  •  
  •  
  •